Les points clés  Abonné

Publié le 07/10/2013

- Maladie pulmonaire chronique grevée d’une morbidité et d’une mortalité importantes, la BPCO a pour origine essentielle le tabagisme ou l’exposition à des polluants atmosphériques.

- Elle se traduit par de la dyspnée, une toux inconstante avec expectorations, une insuffisance respiratoire d’installation progressive mais inéluctable.

- Le traitement de fond repose sur l’administration d’un bronchodilatateur (bêta-2 sympathomimétique, anticholinergique) souvent associé à un corticoïde. La forme inhalée, mieux tolérée, est toujours privilégiée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte