Les points clés  Abonné

Publié le 06/05/2013

- Très fréquente, la rhinopharyngite a une origine virale. Elle peut se compliquer d’une surinfection bactérienne : otite aiguë moyenne (OMA) ou sinusite aiguë.

- Le traitement d’une rhinopharyngite non compliquée, simple, vise à favoriser l’écoulement muqueux, et à améliorer le confort du patient (paracétamol, ibuprofène, lavage des fosses nasales, vasoconstricteur en l’absence de contre-indication, boissons chaudes, etc.).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte