Les points-clés  Abonné

Publié le 01/09/2014

- L’obésité, appréciée par l’index de masse corporelle (IMC), est définie par l’OMS comme un excès de masse grasse dans l’organisme.

- Cette maladie systémique évolutive liée à des facteurs neuroendocriniens, psychiques et environnementaux étroitement intriqués.

- Véritable fléau des pays développés, elle expose à de redoutables conséquences cardiovasculaires, métaboliques et endocriniennes, respiratoires, digestives, rhumatismales et rhumatologiques. Elle accroît également l’incidence de divers types de cancers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte