Les points-clés  Abonné

Publié le 16/11/2009

- La prise en charge des infections bactériennes est rendue difficile par la multiplication des résistances bactériennes.

- Diverses voies de recherche complémentaires devraient permettre d’améliorer les conditions d’utilisation des antibiotiques déjà commercialisés.

- Les nouveaux antibiotiques sont peu nombreux.

- Les molécules les plus récentes complètent des gammes existantes et, souvent, ne constituent que de simples alternatives aux molécules les plus anciennes.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2703