Les pharmaciens en première ligne  Abonné

Publié le 27/10/2014
Les pharmaciens sont un relais essentiel pour des actions relatives à la prévention et à la réduction des risques en matière d’addiction en général, et d’alcoolo-dépendance en particulier.

LES PHARMACIENS d’officine peuvent repérer de manière précoce une conduite addictive et orienter vers une structure de prise en charge. Ils peuvent également s’impliquer dans la délivrance des traitements au sein d’un Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte