Apnée du sommeil

Les patients pourront dormir tranquille  Abonné

Publié le 04/12/2014

LA MENACE est levée. Saisi par deux associations de patients, le Conseil d’État a annulé les deux décrets de 2013 qui prévoyaient de conditionner la prise en charge du traitement de l’apnée du sommeil à sa bonne observance. Les ministères de la Santé et du Budget à l’origine de ces textes, ont été déclarés incompétents pour autoriser l’assurance-maladie à suspendre le remboursement si le malade ne portait pas son masque PPC (pression positive continue).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte