Vieillissement cérébral

Les oméga 3 en prévention  Abonné

Publié le 05/03/2012
?Une étude reliant le contenu des globules rouges en acides gras oméga 3 à des marqueurs IRM et cognitifs de l’âge cérébral montre une accélération du vieillissement chez les personnes dans le quartile des concentrations les plus basses. Des résultats qui plaident en faveur d’une prévention du vieillissement cérébral par la consommation de poisson.

SELON les résultats de Tan et coll., un régime pauvre en acides gras oméga 3 provenant du poisson apparaît à même d’accélérer le vieillissement cérébral, avec une perte plus rapide des capacités de mémorisation et d’organisation de la pensée. Les acides gras oméga 3 présents dans la chair de poissons comprennent les acides docosahexénoïques (DHA) et eicosapentaénoïques (EPA).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte