Les offensives de saison  Abonné

Publié le 17/12/2012
Petit tour d’horizon avec le Pr Bruno Lina (virologue, Lyon) de l’actualité de quelques virus respiratoires qui séviront durant la saison hivernale.

LES RHINOVIRUS caractérisés par l’existence d’un nombre très élevé de sérotypes (risque élevé de réinfections), sont désormais classés en génogroupes, A, B et C. Il n’a pas été encore possible de déterminer s’il existe des différences de gravité dans les infections induites par l’un ou l’autre de ces génogroupes. Ce qui est certain, en revanche, c’est que les rhinovirus peuvent être à l’origine de bronchiolites graves.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte