Tendances & marchés

Les nouvelles tendances de la contraception  Abonné

Par
Publié le 13/10/2016
Si la pilule reste le moyen contraceptif le plus utilisé sur le territoire, les Françaises font aussi la part belle aux stérilets. Sous l'effet de l'actualité et de l'évolution des comportements, le visage de la contraception en France change pour voir émerger des créneaux dynamiques. Dans ce nouveau contexte, certaines solutions non hormonales semblent privilégiées.

La contraception offre aujourd'hui une large variété de solutions : les méthodes hormonales oestro-progestatives (pilules contraceptives, patchs et anneaux contraceptifs), les méthodes hormonales progestatives (pilules contraceptives microprogestatives, système intra-utérin (SIU) hormonal, implant contraceptif, progestatifs injectables) et les solutions non hormonales (DIU au cuivre, préservatifs masculins et féminins, diaphragme/cape cervicale, spermicides, stérilisation à visée contraceptive, méthodes naturelles de contra

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte