Les mots pour le dire  Abonné

Publié le 26/04/2011

Le langage employé pour établir le dialogue sur cette plainte sensible doit être simple et clair et éviter les mots scientifiques. Certains hommes peuvent avoir du mal à expliciter leurs symptômes : « ça ne marche pas », « ça se passe mal », « je n’y arrive pas ». Il faut les aider à s’exprimer précisément sur les différentes phases de l’acte sexuel : phase de désir, érection, éjaculation et orgasme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte