Les mots du conseil  Abonné

Publié le 13/10/2016

La complémentation vitaminique peut être proposée dans de nombreuses situations fréquemment rencontrées à l'officine comme la fatigue, le stress, la mémoire, le tabagisme, les soins de la peau et des cheveux, la convalescence, la prévention des infections, la croissance et la puberté.

Une supplémentation en certaines vitamines (K, B9 ou D) s'impose chez le nourrisson, au cours de la grossesse, en prévention de l'ostéoporose chez les femmes ménopausées, ou en oncologie selon le protocole thérapeutique mis en place.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte