Les médicaments de l’insuffisance veineuse Abonné

Publié le 09/04/2015

Avec près de 20 millions de Français atteints, à des degrés divers, la maladie veineuse représente la pathologie chronique la plus fréquente et aussi la moins traitée. Les phlébotropes, également dénommés veinotoniques, veinoactifs ou veinoprotecteurs sont des armes dont il ne faut pas sous-estimer l’intérêt.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte