Les maladies auto-immunes  Abonné

Publié le 09/11/2009
Les maladies liées à un dysfonctionnement immunitaire sont très nombreuses et viennent collectivement en 3e position après les cancers et les maladies cardiovasculaires. À côté de traitements très largement utilisés, existent également des médicaments spécifiques de telle ou telle pathologie. Il s’agit d’un vaste domaine en constante évolution. En voici quelques facettes.
Le " soi » est reconnu comme étranger par le système immunitaire

Le " soi » est reconnu comme étranger par le système immunitaire
Crédit photo : BSIP

La kinésithérapie participe au traitement de la sclérose en plaques

La kinésithérapie participe au traitement de la sclérose en plaques
Crédit photo : S TOUBON

Les mots du client

- « J’ai de nombreuses selles par jour avec du sang.

- J’ai des palpitations et je suis essoufflée.

- J’ai des raideurs douloureuses le matin. »

Rappel physiopathologique

Les maladies auto-immunes, extrêmement diverses dans leur expression, sont dues à une rupture des mécanismes de tolérance, conduisant à une action pathogène du système immunitaire vis-à-vis de tissus ou organes normaux de l’organisme. Il existe souvent une prédisposition familiale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte