Du millepertuis aux anticonvulsivants

Les interactions insoupçonnées des traitements de l’hépatite C  Abonné

Par
Publié le 04/04/2016
Les antiviraux d’action directe (AAD) ont révolutionné la prise en charge des patients atteints d’hépatite C, mais demandent une attention particulière concernant les interactions médicamenteuses chez les patients soignés pour d’autres pathologies.

L’arrivée des très chers Sovaldi (sofosbuvir) et Harvoni (sofosbuvir + ledipasvir) sur le marché, tous deux commercialisés par l’américain Gilead, ont été largement médiatisés. Jamais le grand public n’aura autant entendu parler de l’hépatite C et des solutions thérapeutiques existantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte