Les inhibiteurs des facteurs IIa ou Xa ne nécessitent pas de surveillance de l’INR. Pour autant, ils retentissent sur la plupart des tests de coagulation usuels. Il est toutefois nécessaire d’évaluer le niveau d’anticoagulation du patient traité ...  Abonné

Publié le 06/02/2014

Les inhibiteurs des facteurs IIa ou Xa ne nécessitent pas de surveillance de l’INR. Pour autant, ils retentissent sur la plupart des tests de coagulation usuels. Il est toutefois nécessaire d’évaluer le niveau d’anticoagulation du patient traité (temps de thrombine, temps d’écarine - protéase purifiée, extraite du venin de la vipère echis carinatus - temps de céphaline activé…) en cas de risque hémorragique élevé, de suspicion de surdosage ou en cas de situation d’urgence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte