Revoir les recommandations à la hausse et supplémenter

Les Français manquent de vitamine D  Abonné

Publié le 09/06/2011
S’il n’y a plus de rachitisme lié à un état de carence en vitamine D en France, de nombreuses études épidémiologiques montrent cependant que toutes les catégories de la population, enfants, adolescents, femmes enceintes et seniors, sont majoritairement déficitaires.

LA VITAMINE D est non seulement une vitamine mais également une hormone stéroïde et un antioxydant. En plus de son rôle fondamental dans la minéralisation osseuse, elle a de multiples effets extra-osseux. Les dernières études ont démontré que des déficits en vitamine D peuvent être impliqués dans de nombreuses pathologies graves comme le diabète, les maladies neurodégénératives, l’insuffisance rénale, l’obésité et certains cancers (sein, colorectal). Ils peuvent également entraîner un dérèglement du système immunitaire et hormonal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte