Maladies cardiaques, infectieuses et respiratoires

Les fibres réduisent les risques de décès  Abonné

Publié le 24/02/2011
La prise alimentaire de fibres peut être associée à une réduction du risque des décès de toutes causes, aussi bien que des décès par maladies cardio-vasculaires, infectieuses et respiratoires, selon une étude de suivi sur neuf ans.
Une alimentation riche en fibres peut apporter un bénéfice substanciel

Une alimentation riche en fibres peut apporter un bénéfice substanciel
Crédit photo : GARO/PHANIE

LES FIBRES diététiques sont définies comme la partie en hydrates de carbone des végétaux qui est résistante à la digestion et à l’absorption par le tube digestif.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte