Des décès et des transplantations hépatiques

Les feuilles de khat sont toxiques pour le foie  Abonné

Publié le 10/05/2010
On connaissait les complications psychiatriques et cardio-vasculaires des feuilles de khat. Des Britanniques rapportent maintenant six observations d’hépatite aiguë sévère, ayant conduit à des décès et des transplantations hépatiques.

MÂCHÉES DANS un but récréatif, notamment dans l’est africain et la péninsule arabe, les feuilles de khat (Catha edulis) contiennent des alcaloïdes, la cathine et la cathinone, qui ont des propriétés amphétamine-like et produisent toute une variété d’effets plaisants. On connaît bien ses effets délétères sur le plan personnel et social. Des maladies psychiatriques et cardio-vasculaires ont déjà été décrites.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte