Contraception

Les femmes s’émancipent de leur pilule  Abonné

Par
Dr Bertrand Demangeon -
Publié le 04/01/2018
Le 19 décembre 1967, la loi Neuwirth autorisait la vente et l’usage des méthodes contraceptives. Cinquante ans plus tard, la pilule reste la méthode la plus utilisée en France (36,7 %). Mais la crise de 2012 a ouvert une nouvelle réflexion des femmes dans le choix de la méthode.
Contraception

Contraception
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Au niveau mondial, déjà, la stérilisation féminine est la méthode de contraception la plus utilisée, puis les méthodes au long cours (implants, dispositif intra-utérin) et enfin que la pilule.

Avec une forte disparité entre les pays. La loi Neuwirth de 1967 ouvre une voie et l’arrivée de la pilule permet aux femmes de gérer elles-mêmes – efficacement — leur fécondité. La pilule devient le symbole de leur émancipation et de la libération sexuelle. Elle supplante assez rapidement le DIU, les médecins français le déconseillant chez les nullipares.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte