En modifiant la flore intestinale

Les édulcorants favoriseraient l’intolérance au glucose  Abonné

Publié le 22/09/2014
La consommation d’édulcorants a été encouragée pour perdre du poids et prévenir le diabète. Une étude publiée dans « Nature » suggère que l’effet métabolique serait en réalité néfaste et tout à fait contraire, via une modification de la flore intestinale. Le phénomène pourrait être limité à des groupes particuliers.
Différentes doses d’édulcorants ont été étudiées

Différentes doses d’édulcorants ont été étudiées
Crédit photo : S. TOUBON

YAOURTS, sodas, confiseries, faudra-t-il renoncer à ces petites gourmandises superflues que les édulcorants étaient censés nous autoriser sans arrière-pensée ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte