C'est le principal motif de recours aux urgences

Les douleurs aiguës doivent être prises en charge très tôt  Abonné

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 14/10/2019
La prise en charge insuffisante ou tardive des douleurs aiguës expose le patient à un risque de douleurs chroniques. D’où l’importance de la médecine d’urgence qui constitue la seule possibilité d’accès rapide aux soins. La journée mondiale de la douleur, le 15 octobre prochain, sera l’occasion de le rappeler.
douleur

douleur
Crédit photo : Phanie

« Sur les 21 millions de passages annuels aux urgences, 70 % sont motivés par des douleurs aiguës, qui représentent ainsi le principal motif de recours aux structures d’urgence », rapporte le Dr Agnès Ricard-Hibon, présidente de la société française de médecine d’urgence (SFMU), avant de souligner l’importance du service médical rendu par ces structures, qui constituent bien souvent la seule possibilité d’accès rapide aux soins – à côté des appels au SAMU et aux généralistes pour les patients souffrant de ce type de symptôme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte