Marijuana et risque de cancer testiculaire

Les données s’accumulent  Abonné

Publié le 13/09/2012
Une étude ajoute des données supplémentaires pour argumenter un lien entre l’usage de la marijuana et le cancer testiculaire. Le travail montre l’association pour deux formes de ce cancer qui sont de mauvais pronostic.

Victoria Cortessis et coll. (Los Angeles) ont mené une analyse sur l’usage de la marijuana chez 163 hommes chez qui un cancer testiculaire a été diagnostiqué. Ils ont été comparés à

292 témoins en bonne santé.

Les hommes ayant une histoire d’usage de la marijuana ont un risque doublé de tumeurs de type non séminome et de type à cellules germinales mixtes (deux sous-types qui surviennent chez des hommes jeunes et qui ont un plus mauvais pronostic que les séminomes).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte