Incontinence

Les dermites sous-estimées  Abonné

Publié le 13/02/2014
Encore mal reconnues, les dermites liées à l’incontinence sont volontiers confondues avec les escarres débutantes.

La peau normale assure une fonction de barrière surtout par le biais de la couche superficielle de l’épiderme, le stratum corneum, dont le pH est compris en 5,4 et 5,9 et dont l’intégrité est assurée par l’équilibre de la flore commensale. L’excès d’humidité découlant de l’incontinence altère cette barrière, ce qui conduit à des dermites souvent confondues avec les stades précoces de l’escarre, qui peut d’ailleurs être associée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte