Cancer du sein

Les contraceptifs récents sont-ils à risque ?  Abonné

Par
Publié le 14/12/2017
Le risque de cancer du sein, connu avec les contraceptifs d’anciennes générations, concerne également les contraceptifs hormonaux plus récents. Des risques qui doivent néanmoins être mis en balance avec les bénéfices de la contraception hormonale, notamment sur les cancers de l’ovaire et colorectal.
pilule

pilule
Crédit photo : phanie

Le risque de cancer du sein est-il augmenté avec les contraceptifs hormonaux récents, aujourd’hui bien moins dosés, ou renfermant des progestatifs seuls (désogestrel) ou encore, qui se présentent sous de nouvelles galéniques, comme les anneaux, le patch ou l’implant ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte