Les conseils du pharmacien  Abonné

Publié le 02/09/2013

. Le patient doit prendre contact sans délai avec le prescripteur en cas de survenue de crise d’épilepsie.

. La plus grande prudence doit être de mise en présence de tout facteur susceptible d’abaisser le seuil épileptogène (certains antidépresseurs, neuroleptiques ou antihistaminiques H1, tramadol, théophylline…).

. La fampridine étant excrétée principalement par le rein, il est judicieux de vérifier que la fonction rénale a été évaluée avant de commencer le traitement et qu’il est prévu de la contrôler régulièrement ensuite, notamment chez les patients âgés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte