Marché des substituts nicotiniques

Les comprimés mettent la gomme  Abonné

Publié le 20/09/2012

Après une hausse remarquée de leurs ventes en 2011, les substituts nicotiniques retrouvent une stabilité qui se teinte de morosité en regard du faste de l’année précédente. Là où toutes les formes marquent le pas, les comprimés, cependant, gardent le vent en poupe, imprimant au marché sa seule dynamique.

LA RENTRÉE s’amorce à peine qu’un nouveau durcissement des conditions de commercialisation du tabac est évoqué sous la forme d’une augmentation des prix (près de 6 % pour un paquet de cigarettes) et l’instauration d’un habillage uniforme - « générique » - des produits. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui sont engagés dans la lutte contre le tabagisme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte