Leucémies LAL

Les « CAR » : une immunothérapie personnalisée sans précédent  Abonné

Publié le 23/10/2014
Une immunothérapie génique, réalisée à partir des propres lymphocytes T du patient,
Environ 1 000 nouveaux cas de LAL sont diagnostiqués chaque année en France

Environ 1 000 nouveaux cas de LAL sont diagnostiqués chaque année en France
Crédit photo : PHANIE

L’UNIVERSITÉ de Pennsylvanie en a fait l’un de ses thèmes de recherche de prédilection. À raison. Après la leucémie lymphoïde chronique (LLC), l’immunothérapie génique, qui repose sur la technique CAR (pour Chimeric Antigen Receptor en anglais) se révèle très prometteuse dans la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL). De découverte toute récente, cette thérapie génique, rapportée pour la première fois en août 2011, pourrait connaître un essor important en hématologie à l’avenir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte