Après le coup de frein au THS

Les cancers du sein en baisse, pas les mammographies  Abonné

Publié le 09/02/2009

LORSQUE l’étude américaine WHI (Women’s Health Initiative) a conclu, en 2002, à un risque mammaire au cours du traitement hormonal de la ménopause, son utilisation a brutalement baissé aux États-Unis. La moindre incidence des cancers du sein qui s’en est suivie a créé une controverse. Cette chute est-elle le fait de l’arrêt des traitements ou simplement d’un relâchement dans les dépistages mammographiques ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte