Les bronchodilatateurs  Abonné

Publié le 10/11/2011
L’importance de la classe des bronchodilatateurs est à la mesure du nombre de patients concernés souffrant d’asthme ou de BPCO, dont le total dépasse les 6 millions en France, et de la sévérité potentielle de ces pathologies.
L’inhalation est la principale voie d’administration

L’inhalation est la principale voie d’administration
Crédit photo : phanie

Principaux médicaments

Bêta-2-mimétiques de courte durée d’action : bambutérol-Oxéol, salbutamol-Ventoline et Asmasal Clickhaler, terbutaline-Bricanyl.

Bêta-2-mimétiques de longue durée d’action : formotérol-Foradil, Formoair et Asmelor Novolizer, indacatérol-Onbrez Breezhaler et Oslif Breezhaler, salmétérol-Sérévent et Sérévent Diskus.

Anticholinergiques : ipratropium-Atrovent, tiotropium-Spiriva.

Théophylline et dérivés : théophylline-Dilatrane, Euphylline LA, Théostat LP, bamifyline-Trentadil.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte