Des effets indésirables graves signalés

Les boissons énergisantes dans le collimateur  Abonné

Publié le 14/06/2012
Plusieurs signalements d’effets indésirables suspectés d’être liés à la consommation de boissons énergisantes (Redbull, Monster Energy...), dont deux cas mortels d’arrêt cardiaque, sont récemment parvenus à l’Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES). Franck Fourès, directeur adjoint chargé de l’alimentation à la direction de l’évaluation des risques à l’ANSES en appelle aux professionnels de santé.
Une hausse préoccupante de la consommation de boisson énergisante associée à l’alcool

Une hausse préoccupante de la consommation de boisson énergisante associée à l’alcool
Crédit photo : PHANIE

LE QUOTIDIEN. - Pourquoi cet appel, aujourd’hui, aux professionnels de santé ?

FRANCK FOURÈS. - Plusieurs avis ont déjà été rendus par l’Agence sur les boissons énergisantes (voir encadré). Dans le cadre du dispositif de nutrivigilance confié à l’ANSES en 2009, six cas graves dont deux mortels ont été rapportés à l’Agence. Dans ce type de surveillance, le lien causal est toujours difficile à établir : les consommateurs de boissons énergisantes ont parallèlement d’autres pratiques. Ils peuvent présenter certaines pathologies ou prendre également des médicaments, par exemple.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte