Insuffisance veineuse chronique sévère

Les bénéfices d’une cure thermale  Abonné

Publié le 27/03/2014
Le traitement thermal améliore la qualité de vie, les symptômes douloureux et le score de sévérité de la maladie veineuse sans pour autant apporter un effet préventif dans la survenue d’ulcères cutanés. C’est ce que démontre l’étude Therm&Veines, réalisée grâce au soutien de l’Association française pour la recherche thermale.

EN FRANCE, 3 millions de personnes souffrent de maladie veineuse chronique (MVC). Outre les douleurs et la gêne fonctionnelle qu’elle occasionne, la MVC altère la qualité de vie, peut engendrer des lésions cutanées susceptibles d’aboutir à des ulcères de jambe, plaie chronique du cou-de-pied ne cicatrisant pas spontanément et nécessitant souvent des soins infirmiers pendant plusieurs mois. En complément des traitements habituels, la cure thermale joue un rôle significatif sur l’amélioration de la MVC.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte