Vétusté des canalisations d'eau aux États-Unis

Les bactéries pathogènes attaquent  Abonné

Publié le 19/09/2016
Le scandale sanitaire de Flint, aux États-Unis, a mis sur le devant de la scène les problèmes de santé liés à la vétusté du réseau de distribution de l’eau. Ainsi, des chercheurs ont consaté un forte augmentation du nombre d’hospitalisations liées aux bactéries pathogènes présentes dans les canalisations.

Aux États-Unis, en 15 ans (entre 1991 et 2006), plus de 617 000 hospitalisations ont été recensées en lien avec trois bactéries pathogènes couramment retrouvées dans les canalisations d’eau (soit environ 40 00 cas par an), et 1 à 2 % de ces infections se sont avérées antibiorésistantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte