Une boisson censée faire baisser le taux d’alcoolémie

Les autorités demandent l’interdiction  Abonné

Publié le 23/07/2010
Largement décriée avant même son lancement officiel, le 18 juin 2010, la boisson Outox, qualifiée d’après ses promoteurs de boisson « anti-alcoolémie », a pris la France comme modèle de développement pour les autres pays. La société Outox France entend également, par ce produit, contribuer modestement à réduire les conséquences liées à l’absorption d’alcool, alors que certains acteurs de la lutte contre l’alcoolisme ont d’ores et déjà réclamé l’interdiction de sa commercialisation.
La boisson se présente comme un accélérateur de la baisse naturelle du taux d'alcool dans le sang

La boisson se présente comme un accélérateur de la baisse naturelle du taux d'alcool dans le sang
Crédit photo : AFP

« TROIS VERRES, bonjour les dégâts ». C’est précisément sur les conséquences graves et dramatiques de la consommation d’alcool, que le soda Outox espère avoir une action préventive, au même titre que la ceinture de sécurité et les airbags pour les automobilistes, ou les préservatifs pour les relations sexuelles. Maurice Penaruiz, P-DG d’Outox International, n’hésite pas à qualifier la boisson gazeuse de Safety drink et à la positionner comme une boisson de responsabilisation et de sauvegarde dont l’objectif est de tendre vers la sécurité des consommateurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte