Comparaison de huit options thérapeutiques

Les anticoagulants se valent (presque) tous dans la thrombose veineuse profonde  Abonné

Publié le 22/09/2014
Une métaanalyse sur 45 essais et 44 989 patients conclut à l’absence de différence
Thrombose veineuse profondeà l’angiographie

Thrombose veineuse profondeà l’angiographie
Crédit photo : PHANIE

HÉPARINE NON FRACTIONNÉE (HNF), héparine de bas poids moléculaire (HBPM), antivitamine K (AVK), fondaparinux, nouveaux anticoagulants oraux (NACO), en matière d’anticoagulation, les molécules disponibles et les associations ne manquent pas dans le traitement d’un épisode thrombo-embolique. Il n’y a que l’embarras du choix, et celui-ci, ne serait pas déterminant, selon une métaanalyse canadienne sur 45 essais randomisés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte