Les données de l’alcool en France

Les années collège et lycée, des périodes à risque d’ivresse  Abonné

Publié le 16/05/2013
L’alcool est la substance psychoactive la plus précocement expérimentée à l’adolescence

L’alcool est la substance psychoactive la plus précocement expérimentée à l’adolescence
Crédit photo : PHANIE

TOUTES CLASSES confondues, un collégien français sur six et trois lycéens sur cinq reconnaissent avoir déjà connu une ivresse alcoolique, selon une étude publiée mardi par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (« BEH »). Le numéro thématique publié la semaine dernière fournit un ensemble de données sur l’alcool et ses conséquences en France. Sont rappelés dans ce « BEH », les 49 000 décès attribuables à l’alcool en 2009 (36 500 chez les hommes et 12 500 chez les femmes) retrouvés dans l’étude de Catherine Hill et coll.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte