Selon deux médecins italiens

Léonard de Vinci souffrait d'une paralysie ulnaire  Abonné

Publié le 09/05/2019
Sur la fin de sa vie, Léonard de Vinci (dont le 500e anniversaire de la mort a été célébré le 2 mai) ne pouvait plus peindre ou dessiner de la main droite, faute de pouvoir se servir correctement de son bras. Un handicap qui n'a pas empêché l'auteur de « la Cène », de continuer à enseigner et de dessiner de la main gauche.
Vinvi

Vinvi
Crédit photo : dr

Selon la plupart des auteurs qui se sont penchés sur la période tardive de sa carrière, Léonard de Vinci aurait souffert d'une paralysie de la main consécutive à un AVC. Cette thèse est aujourd'hui contestée par 2 chercheurs italiens, le Dr Davide Lazzeri, spécialiste de la chirurgie reconstructrice de la clinique Villa Salaria, et le Dr Carlo Rossi, un neurologue de l'hôpital de Pontedera, près de Florence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte