Contre les risques potentiels d’irritation

L’enjeu des collyres sans conservateurs  Abonné

Publié le 21/10/2010
Bien qu’utilisés à faible concentration, les agents conservateurs contenus dans la plupart des collyres sont susceptibles d’entraîner des irritations et des intolérances chez certains patients et de compromettre leur prise en charge. Les autorités européennes du médicament recommandent l’usage de collyre sans conservateurs.
Les conservateurs dans le collimateur





ophtalmologie vue vision oeil

Les conservateurs dans le collimateur ophtalmologie vue vision oeil
Crédit photo : BURGER/PHANIE

« MON APPROCHE scientifique et mon expérience clinique m’ont conduit à étudier le rôle de l’inflammation conjonctivale infraclinique. Il faut en effet sortir des schémas classiques qui associent rougeur, douleur et gonflement aux symptômes inflammatoires, explique le Pr Christophe Baudoin, (centre hospitalier des quinze-vingt, Paris).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte