En bloquant la résistance du BK

L’efficacité d’un antituberculeux  Abonné

Publié le 14/05/2009
Un gène qui contrôle la sensibilité à plusieurs antituberculeux

Un gène qui contrôle la sensibilité à plusieurs antituberculeux
Crédit photo : CDC

L’HISTOIRE de la recherche qui a permis à des chercheurs français et belges d’aboutir à un mode original de traitement des BK multi?résistants mérite d’être racontée. Elle permet aussi de mieux comprendre comment l’équipe a pu augmenter la puissance d’un antituberculeux. Et diviser par trois la dose d’antibiotiques nécessaires à traiter des rongeurs infectés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte