Bains de bouche en pharmacie

L’effet porteur des formules à usage quotidien  Abonné

Publié le 30/08/2012
Loin d’être arrivé à maturité, le marché des bains de bouche en pharmacie multiplie ses prétentions : traitement des petits maux de la cavité buccale par l’antisepsie, certes, mais aussi un éventail d’actions ciblées que revendiquent des solutions à usage quotidien. Nouveauté et variété au menu de celles qui se présentent de plus en plus comme des incontournables de l’hygiène bucco-dentaire.
Femme faisant un bain de bouche.

Femme faisant un bain de bouche.
Crédit photo : phanie

SANS SURPRISE, ce sont les formules avec AMM qui emportent la majeure partie - plus de 85 % en valeur - du marché des bains de bouche en pharmacie. Entretenu par la prescription médicale qui alimente régulièrement les ventes en la matière, le segment des traitements répond, en outre, au premier motif de demande du public à savoir la prise en charge des petits maux de la bouche (56 % des suffrages selon une étude* menée par la marque Listerine sur les besoins des consommateurs).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte