Recherche en cancérologie

Le VIH détourné pour lutter contre le cancer  Abonné

Publié le 03/09/2012
Une technique innovante est proposée par des chercheurs du CNRS pour augmenter l’efficacité des médicaments anticancéreux. Encore à un stade expérimental, cette technique qui fait appel aux particularités du virus VIH, pourrait permettre de réduire les doses des antimitotiques.

LES CHERCHEURS du laboratoire « Architecture et réactivité de l’ARN » de l’Institut de biologie moléculaire et cellulaire de Strasbourg ont eu l’idée d’exploiter la stratégie de multiplication du VIH pour l’utiliser comme aide au traitement contre le cancer. Le VIH utilise la machinerie des cellules humaines pour insérer son matériel génétique dans le génome des cellules qu’il infecte. Matteo Negroni, Elsa Champion et coll.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte