Parasitologie

Le Viagra bloque la propagation du paludisme  Abonné

Par
Publié le 08/09/2016
Une équipe de chercheurs français a montré que l'IPDE-5 sildénafil (Viagra) empêchait le parasite Plasmodium falciparum de rester facilement dans la circulation sanguine, et donc d'être propagé par les moustiques anophèles. Explications.
plasmodium

plasmodium
Crédit photo : EYE OF SCIENCE/PHANIE

Plasmodium falciparum est présent chez l'Homme dans les globules rouges. Or la rate, organe lymphoïde secondaire et filtre des cellules sanguines, a pour rôle d'éliminer les cellules infectées. Pour passer outre cette barrière, le parasite a développé un stratagème : empêcher la rigidification de la membrane des globules rouges infectés, leur permettant de se déformer, de passer le filtre splénique, de rester plusieurs jours dans la circulation sanguine, et donc d'être potentiellement transmis à l'anophèle et à un autre hôte humain.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte