Dix ans après WHI

Le traitement hormonal de la ménopause réhabilité  Abonné

Publié le 07/01/2013
À la suite de la publication, en 2002, des résultats alarmistes de l’étude WHI, les études sur le traitement hormonal de la ménopause (THM) se sont succédé, la dernière, en date en octobre 2012, témoignant des effets bénéfiques du traitement. Au point que l’on peut aujourd’hui parler de « réhabilitation » du THM.
Suivi de plus de seize ans dans l’étude danoise

Suivi de plus de seize ans dans l’étude danoise
Crédit photo : phanie

LES RÉSULTATS de l’étude WHI et le choc qu’ils ont suscité ont radicalement freiné la prescription du THM. Ils n’ont toutefois pas inhibé toute réflexion sur ce traitement qui a fait l’objet de plusieurs études au cours de ces dix dernières années. Des études dites de « revisitation » de WHI ont souligné l’importance sur le plan cardiovasculaire de l’âge du traitement et l’existence de fenêtres d’intervention favorables avant 60 ans (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte