Dans une forme familiale de la maladie d’Alzheimer

Le taux sanguin d’un neurofilament prédit la progression avant les symptômes  Abonné

Par
Publié le 28/01/2019
Le taux sérique du neurofilament à chaine légère, et sa hausse rapide chez une personne, offre un marqueur clé pour détecter la neurodégénérescence et prédire la progression de la maladie d’Alzheimer avant l’apparition des symptômes, selon une équipe internationale. Le marqueur est déjà utilisé dans les essais cliniques.
ALZHEIMER

ALZHEIMER
Crédit photo : S. TOUBON

« Nous disposons maintenant d’un outil très simple pour mesurer la neurodégénérescence. Il est extrêmement utile et important pour les essais cliniques en cours. De plus, lorsqu’une thérapie sera disponible, cette mesure pourrait indiquer si une personne répond bien au traitement présymptomatique », explique au « Quotidien » le Pr Mathias Jucker, chercheur au Centre pour les maladies neurodégénératives de Tubingen (Allemagne), qui a dirigé l’étude publiée dans
« Nature Medicine ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte