Antidépresseurs et corpulence n’expliquent pas tout

Le stress post-traumatique double le risque de diabète de type 2  Abonné

Publié le 12/01/2015
Une étude de cohorte américaine qui a suivi près de 50 000 femmes pendant 22 ans suggère un lien de causalité entre le diabète de type 2 et le syndrome de stress post-traumatique. Tout n’est pas élucidé dans les mécanismes mis en jeu.

REVIVISCENCE, évitement, altérations négatives de la cognition et de l’humeur et hyperactivité, plus les symptômes rattachés à l’un de ces 4 ensembles qui définissent le syndrome de stress post-traumatique dans le DSM V sont nombreux, plus le risque de diabète de type 2 augmente, selon une étude de cohorte publiée dans le « JAMA Psychiatry ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte