Cancers

Le stress aigu favorise l’activité antitumorale  Abonné

Publié le 28/09/2009

Le stress pourrait être meilleur qu’on ne le suppose habituellement, selon les résultats de Firdaus Dhabbar dans « Brain, Behavior and Immunity ». Un stress aigu tout au moins, qui, montrent ces auteurs, apporte à des souris une protection contre des tumeurs malignes. Les animaux ont été exposés à des rayons UV à des doses propices au développement de carcinomes à cellules squameuses. Certains d’entre eux ont été soumis à un confinement les empêchant de bouger, ce qui est de nature à entraîner une réponse hormonale de stress.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte