Système immunitaire

Le sommeil protège des parasites  Abonné

Publié le 19/01/2009

Les gros dormeurs pourraient avoir un système immunitaire plus performant, ce qui leur permettrait de mieux se défendre contre les infections. C’est en testant cette hypothèse que l’équipe de Brian Preston de l’Institut d’Anthropologie Max Planck à Leipzig a montré que les espèces animales qui dormaient beaucoup avaient moins d’infections parasitaires et davantage de cellules immunitaires circulantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte