Un antioxydant du vin rouge

Le resvératrol dans  Abonné

Publié le 05/07/2010

À DÉFAUT de boire à l’œil, peut-être pourra-t-on au moins se targuer de boire pour l’œil, si l’on en juge les résultats prometteurs de chercheurs à l’université de Washington sur le resvératrol. L’équipe dirigée par le Dr Rajendra Apte suggère, en effet, que cet antioxydant présent dans le vin rouge, le raisin, les myrtilles et les cacahuètes serait efficace dans les rétinopathies dégénératives, telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) ou la rétinopathie diabétique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte