Pilule du lendemain

Le refus de délivrance à un homme est-il légitime ?  Abonné

Par
Publié le 14/06/2018
Le refus d’une pharmacienne de délivrer à un père une contraception d’urgence pour sa fille a provoqué de nombreuses réactions sur la Toile. Mais dans quelle mesure avait-elle tort ?
pilule lendemain

pilule lendemain
Crédit photo : GARO/PHANIE

Un père de famille demande la pilule du lendemain pour sa fille âgée de moins de 18 ans. La pharmacienne exige la présence au comptoir de la jeune fille ou d’échanger avec elle au téléphone. À l’issue de la conversation, la pharmacienne décide de ne pas honorer la délivrance du contraceptif d’urgence et réplique : « Il va falloir que votre fille voie un médecin pour lui expliquer comment elle en est arrivée là. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte