Un marché qui poursuit sa croissance

Le rayon des laits infantiles au beau fixe  Abonné

Publié le 19/06/2014
Très peu d’ombre au tableau des laits infantiles en pharmacie dont les ventes ne cessent d’augmenter. Le monopole dont dispose le circuit officinal sur les laits spéciaux ne suffit pas à expliquer un état de grâce dont le succès dépend largement du travail opéré sur la présentation du rayon et sur le conseil qui encadre l’offre.

LES INDICATEURS du marché des laits infantiles, favorables à l’officine, se précisent ces derniers mois, même si la tendance est à une moindre progression des ventes. En cause, différents facteurs directement liés bien sûr à l’état de la maternité en France. Parmi eux, la baisse du nombre de naissances qui, pour l’année 2013, a marqué un recul de 1,2 % (INSEE) mais aussi la pratique de l’allaitement qui tend à progresser au sein des maternités où 68 % des mamans s’y soumettent et la poursuivent, pour une part, dans les mois qui suivent leur retour au foyer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte