Le Prix Nobel 2009 ouvre de nouvelles pistes  Abonné

Publié le 16/11/2009

Les Américains Venkatraman Ramakrishnan et Thomas Steitz ainsi que l'Israélienne Ada Yonath ont tous trois obtenu le prix Nobel 2009 de chimie qui est ainsi venu récompenser des travaux ayant permis d'établir la carte détaillée du ribosome et ouvrant ainsi des perspectives innovantes pour la conception d’antibiotiques capables de surmonter les résistances bactériennes. Ces trois lauréats ont notamment pu établir des modèles en 3D montrant comment différents antibiotiques sont liés au ribosome.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2703